iTime, le vrai nom de l’iWatch d'Apple ?

Cela faisait quelque temps que l’on n’avait pas eu de nouvelles de l’iWatch. Bonne nouvelle, voici des informations toutes chaudes sur la potentielle montre connectée d’Apple sont tombées. Pour une fois, il ne s’agit pas de rumeurs, mais de données bien concrètes puisqu’il s’agit d’un brevet rendu public seulement hier, après avoir été déposé fin janvier de l’année… 2011. Après trois années de développement, il est probable que le produit attendu n’ait plus grand-chose à voir visuellement avec la photo qui accompagne le brevet.

Mais un petit détail a de quoi relancer toutes les spéculations. Le produit, une montre dotée d’un écran tactile qui se connecte sans fil à un appareil mobile, répond à un nom précis : iTime. Alors que la plupart des rumeurs laissaient plutôt envisager « iWatch », il se pourrait bien qu’une surprise soit à attendre de ce côté.

Celle qui serait développée depuis longtemps chez la firme californienne est censée venir concurrencer les quelques occupants d’un marché des montres connectés. Certains ont su se faire remarquer, à l’image de la Pebble Watch ou la Galaxy Gear de Samsung, mais c’est surtout l’arrivée récente d’Android Wear qui pourrait bien accélérer les choses.

Apple est pressenti pour se lancer sur ce marché depuis de très nombreux mois. On se rappelle encore du CEO de la société, Tim Cook, laissant envisager de « nouvelles catégories de produits » à l’occasion d’un échange à propos des objets connectés. Il serait maintenant temps de passer à l’action.

Lire : Smartwatch : comment choisir sa montre connectée ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Après trois années de développement, il est probable que le produit attendu n’ait plus grand-chose à voir visuellement avec la photo qui accompagne le brevet.

    C'est logique car chez Apple on dépose des brevets (gribouillage je devrais dire) pour stopper la concurrence alors qu'il est incapable de sortir un produit fini.

    Je suis a peu près sur que le produit qui sortira n'aura plus rien à voir avec le brevet mais sera une vulgaire copie de la concurrence.

    Ca sent le procès.
    0