Les bêtas publiques d'Apple ? C'est grâce au fiasco d'Apple Maps !

Le programme de beta publique d’Apple serait un des héritages directs d’Apple Maps, et de son lancement catastrophique il y a quelques années. C’est en tout cas ce qu’affirme Eddy Cue, vice-président sénior des services et logiciels Internet chez Apple, cité par le site Fast Company. Il explique notamment que les problèmes rencontrés au lancement d’Apple Maps ont poussé l’entreprise à créer un programme de beta publique afin de tester ses produits avant leur lancement.

Il n’est pas courant qu’Apple donne un accès anticipé à ses nouveaux produits, la firme étant généralement entourée d’une culture du secret qui a suit depuis des décennies. Le programme de beta publique d’Apple, auquel n’importe quel utilisateur de Mac ou d’iPhone peut s’inscrire, permet pourtant de tester les derniers systèmes et logiciels de la marque avant leur sortie, et tout cela serait grâce au lancement difficile d’Apple Maps. « Nous avons changé significativement nos processus de développement à cause d’Apple Maps », explique Eddy Cue. « Pour nous tous qui vivons à Cupertino, les cartes fonctionnaient très bien, et le problème ne nous est donc pas apparu comme évident. Nous n’avions jamais testé nos produits sur une large base d’utilisateurs pour avoir leurs retours. Maintenant, nous le faisons ». 

Lors de son lancement en 2012, Apple Maps avait surtout fait parler de lui pour les problèmes qu’il rencontrait : géolocalisation trompeuse, cartes imprécises et autres reliefs hasardeux avaient notamment conduit Tim Cook à présenter des excuses publiques pour ce produit censé remplacer Google Maps sur les iPhone.

À lire : 
Les pires ratés d'Apple Maps

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire