Réalité virtuelle : Apple rentre sur le ring

La réalité virtuelle est le dernier créneau à la mode dans le secteur des nouvelles technologies, popularisé par l’entreprise Oculus avec le Rift, qui est toujours à l’état de développement. Preuve de l’engouement suscité par la technologie, le géant Facebook a mis la main sur la firme contre 2 milliards de dollars. Mais c’est maintenant au tour des acteurs majeurs de l’industrie des smartphones et autres tablettes de s’y intéresser.

Après Samsung avec le Galaxy VR (mis au point avec Oculus d’ailleurs) et plus récemment LG (un objet basé sur le Cardboard de Google), c’est au tour d’Apple de manifester son intérêt pour la réalité virtuelle. En effet, la société californienne a mis la main sur un brevet concernant des lunettes de réalité virtuelle, mais rappelons qu’un brevet obtenu n’implique pas forcément qu’un produit en découle. Il est à noter d’ailleurs que le brevet en question a été déposé en 2008, il y a donc 7 ans, et que si projet il y a dans les laboratoires de la marque, il est probable qu’il ait bien avancé. 

Lire : Oculus Rift DK2 : on craque (ou pas) pour le casque de réalité virtuelle ?

Quoi qu’il en soit, le dispositif présenté ressemble beaucoup au Galaxy VR de Samsung. Le cœur du système n’est autre que le smartphone qui sert d’affichage pour les deux images, qui vient s’installer sur l’appareil doté de deux lentilles afin de créer l’effet 3D immersif. L’ensemble des capteurs nécessaire au bon fonctionnement de l’ensemble (mouvement de la tête, notamment) est embarqué dans le téléphone.

Des grands constructeurs qui s’intéressent aux technologies immersives, Microsoft semble être le seul à chercher un moyen de se différencier de la concurrence actuelle et à venir avec HoloLens. Une chose est sûre : les prochains mois s’annoncent clairement sous le signe des expériences immersives. 

Lire : Faut-il craquer pour Gear VR, le casque de réalité virtuelle de Samsung ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire