Samsung pourra examiner l'accord entre HTC et Apple

On apprenait samedi 10 novembre qu’Apple et HTC étaient parvenus à un accord mettant fin à la guerre qui les opposait depuis 2010 sur le terrain judiciaire. Les deux constructeurs avaient en effet décidé d’arrêter de contester la légitimité des produits du concurrent en brandissant brevet sur brevet. Cet accord conclu entre l’américain et le taïwanais était soumis à des impératifs, notamment économiques, portant sur dix ans.

Également en procès avec Apple dans plusieurs pays, Samsung a demandé à la justice que les détails de l’accord liant HTC à Apple lui soient divulgués. Alors que la justice a donné raison au fabricant coréen, les détails que HTC devra livrer à Samsung resteront toutefois confidentiels. Le Guardian précise en effet que « le document sera montré uniquement aux avocats » de Samsung et restera protégé puisque 33 mots seront retirés de l’accord dévoilé.

Néanmoins, Florian Mueller, rédacteur sur le site Foss Patents, a découvert une version publique de l’accord entre HTC et Apple, largement protégée. « Plus de 90 % du contenu a été noirci », précise-t-il. Par ailleurs, Peter chou, PDG de HTC a démenti les rumeurs selon lesquelles l’accord porterait sur le versement de 6 à 8 dollars à Apple par smartphone Android vendu par HTC. « Je pense que ces estimations sont sans fondement et très, très fausses. C’est un chiffre exorbitant, mais je ne vais rien commenter sur un chiffre spécifique. Je crois que nous avons un accord très, très heureux et une bonne conclusion », a-t-il commenté.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire