Apple numéro deux du téléphone en France ?

Ce serait un réel évènement si l'information était confirmée. Selon le Figaro, Apple serait désormais le deuxième vendeur de téléphones en France, devant Nokia.

« Apple pourrait prendre la première place »

Sans citer de chiffres, ni de période, le Figaro semble pourtant formel, Apple truste désormais la première place du marché des téléphones mobiles en France. C'est un cas unique dans le monde dû notamment à la disponibilité de l'appareil chez tous les opérateurs du pays. Depuis l'avis du conseil de la concurrence, Bouygues Telecom, Orange et SFR proposent tous trois le téléphone. Il est donc possible de se le procurer sans changer de numéro ou sans avoir à en faire le portage.

Les autres opérateurs semblent en tout cas confirmer cette percée. Philippe Barthelet, vice-président de Samsung en France, admet que sa marque « a perdu 8 à 9 % du marché en valeur ». De son côté, Nokia, premier vendeur de mobiles dans le monde, se retrouve à la troisième place en France. François Bornibus, directeur général de Nokia France, constate qu'Apple a pris « en valeur plus d'un cinquième du marché des mobiles en France. Et vu sa progression récente, Apple pourrait prendre la première place. »

L'appareil est une vraie poule aux oeufs d'or pour les opérateurs. Il rapporte en effet en moyenne 15 euros de plus par abonné qu'un autre téléphone, d'où une subvention supérieure de 40 à 50 % par exemplaire. Le modèle français risque donc de donner des idées à Steve Jobs qui pourrait remettre en question les exclusivités opérateur dans les autres pays du monde.