Apple Watch : bientôt l'identification par les veines ?

Apple songerait à utiliser les motifs des veines pour identifier les utilisateurs des Watch, ses montres connectées. Encore aujourd’hui, pour sécuriser leur contenu, les Watch conservent l’authentification tant que la montre est au poignet de l’utilisateur. Lorsqu’elle est ôtée, le capteur cardiaque perd le signal et verrouille la montre. Une technique qui permet entre autres de protéger les paiements via Apple Pay.

AppleInsider a découvert un brevet qui pourrait maximiser la sécurisation des Watch. Puisqu’il serait trop compliqué d’y intégrer un capteur biométrique, Cupertino s’orienterait vers le système veineux qui traverse le corps et passe donc aussi par les poignets. Étant différent chez chaque individu, on obtiendrait ainsi une identification personnelle.

Apple déterminerait les caractéristiques biométriques des vaisseaux de l’utilisateur afin de l’authentifier avec précision. De fait, cette technique permettrait également de dissocier encore un peu plus les Watch des iPhone dont elles sont encore fortement dépendantes.

>>> Lire : Les Apple Watch bannies des réunions ministérielles britanniques

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • matthias_vanoni
    Cher Edouard Le Ricque, j'attire votre attention sur le fait que le brevet déposé par Apple ne concerne pas l'authentification par la forme des veines mais par profil oxymétrique, une mesure qui dépend plus de votre état de santé que de votre ID... Biowatch, une startup suisse dirigée par le francais Matthias Vanoni, développe quant à elle une véritable solution d'authentification biométrique par la forme des veines du poignet. A bon entendeur...
    0