Vous cherchez un donneur de sperme ? Il y a une appli pour ça

L’application proposée par la London Sperm Bank (LSB) basée à Londres, se veut très complète. Elle permet en effet de trier les milliers de candidats géniteurs, selon leurs caractèristiques physiques à savoir taille, poids, couleurs des yeux et des cheveux, nationalité, origines ethniques…, mais aussi grâce aux traits de personnalité que l’on peut décortiquer à travers le court Curriculum Vitae rédigé par chaque donneur.

Mais ce n’est pas tout. L’application développée par la banque de sperme londonienne permet également d’accéder à certaines informations médicales ainsi qu’aux annotations faites par le personnel médical ayant rencontré le donneur lors du prélèvement. La photographie du donateur est donc la seule donnée à laquelle les clients de la LSB n’ont pas accès. La sélection faite, l’utilisateur peut alors procéder au règlement du service qui coûte 950 livres (environ 1100 €). Ce prix inclut la livraison de la fiole vers la clinique de fertilité de son choix.

Une wish list avec alerte

Si jamais une personne ne parvient pas à trouver son donneur « idéal » malgré la large palette de « papas potentiels » ─ l’établissement affirme conserver plus de 25.000 fioles de semences humaines, l’application inclut l’édition d’une wish list selon des critères très précis ainsi que des alertes (comme sur le site web) qui informeront l’usager lorsqu’un profil répondant à sa demande est disponible.

Rappelons que ces pratiques ont valu à la LSB des gros titres réprobateurs en 2015. En effet, en poussant les couples ou encore les femmes célibataires à se conformer à un certain « idéal de géniteur », mais aussi en discriminant certains candidats dyslexiques, autistes ou ayant des troubles affectifs, la banque a été plusieurs fois accusée d’eugénisme.

>>> Lire aussi iPhone : les meilleures applications gratuites

Cela étant, les récentes critiques de certaines des associations pro-life qui voient en cette application un « ultime dénigrement de la paternité », n’inquiètent pas la banque de sperme qui a obtenu l’autorisation de la Human Fertilisation and Embryology Authority (autorité gouvernementale en charge de la régulation de la fécondation in vitro, l'insémination artificielle et le stockage de sperme et embryons humains).

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire