Des smartphones pour détecter les séismes

Disponible gratuitement sur Play Store, MyShake est un détecteur de séismes. Lancé par Berkeley, l'université de Californie, cette application relie les utilisateurs à un système d'alerte mondial et pourrait aider les pays - comme le Pérou, le Népal, le Pakistan, l'Iran et le Turkménistan - qui ne disposent pas d’équipement sismologique adéquat.

Toutefois, Richard Allen, chef du projet MyShake et directeur du laboratoire sismologique de Berkeley souligne que cette application « ne peut pas remplacer les réseaux sismiques traditionnels, comme celles qui sont gérées par l’Institut d’études géologiques des États-Unis. »

MyShake lancera l’alerte quelques minutes avant le tremblement de terre

Les programmeurs de la Silicon Valley ont établi un algorithme basé sur l'accéléromètre des smartphones. Ainsi, l’application détecterait les séismes de magnitude supérieure à 5 se produisant dans un rayon de 10 kilomètres et avertir tous les mobiles de la région menacée.

L’efficacité de MySake repose sur l’existence d’un réseau de téléphones. Réunis dans une zone de 110 kilomètres, 300 smartphones équipés de l’application peuvent estimer l’ampleur, la localisation et le début d’un tremblement de terre.

Alertés en avance, les gens pourront éviter les conséquences désastreuses d’un séisme. À titre d’exemple, celui survenu en Haïti le 12 janvier 2010 a tué plus de 300.000 personnes et causé 1,2 million de sans-abris.

MyShake détecte les séismes

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire