Applications : comment nous sommes devenus accrocs

L'institut Nielsen a effectué une étude pour mettre en lumière les usages différents qui sont faits des applications mobiles. Pour ce faire, il s'est basée sur des possesseurs d'iPhone et de smartphones Android de plus de 18 ans.

Fidèle compagnon en 2014, le smartphone a pris au fil des ans une place prépondérante dans le quotidien. L'arrivée des applications et leur multiplication à vitesse grand V n'ont fait que conforter et pousser en avant l'utilisation régulière du téléphone portable moderne.

Cependant, ce n'est pas parce qu'il y a des centaines de milliers d'applications sur les magasins que les consommateurs en utilisent beaucoup. L'étude de Nielsen permet d'ailleurs d'observer une limite naturelle qui s'impose. De 23,2 applications installées en moyenne fin 2011, on est passé à 26,5 fin 2012, puis 26,8 au dernier trimestre 2013. En définitive, on ne dépasse pas les 30 applications. Par contre, c'est le temps passé en leur compagnie qui a largement explosé ces dernières années. De 18,18 heures par mois fin 2011 à 30,15 heures fin 2013, soit plus de 50% de temps supplémentaire.

Par tranche d'âge

Les plus assidus sont les jeunes de 18-24 ans qui passent plus de 37 heures par mois les yeux rivés sur un écran de quelques pouces. La tranche supérieure des 25-44 ans est quant à elle plus friande de la quantité et installe 29 applications en moyenne sur son smartphone. Enfin, les plus de 55 ans arrivent à décrocher un score honorable sur les deux tableaux avec l'utilisation de 22 applications en moyenne pour 21 heures par mois.

Facebook en tête

Deux catégories d'applications happent principalement les consommateurs : les réseaux sociaux et les moteurs de recherche avec une domination parfaite de Facebook qui s'arroge 17% du temps global passé à la consultation d'un smartphone. Viennent ensuite les jeux, la lecture audio et vidéo, un secteur en forte progression notamment grâce à l'arrivée de productions vidéoludiques toujours plus évoluées et d'écran plus large pour une lecture vidéo plus confortable. En troisième position l'on trouve les différentes applications de messagerie. Enfin, le e-commerce et l'information ferment la marche.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire