Les apps Android sur Windows 10: Microsoft lâche l'affaire

Il y a tout juste un an, Microsoft faisant sensation en annonçant un projet alléchant : faire en sorte que les applications Android fonctionnent sur Windows 10 et Windows 10 Mobile sans aucune modification de la part de leurs auteurs. Alors que les deux OS ont été finalisés il y a plusieurs mois déjà, on reste sans nouvelle de cette possibilité. Microsoft vient cependant de se prononcer sur le devenir de cette prise en charge. Et les nouvelles ne sont franchement pas bonnes...

Pas de chance : le support des applications et des jeux Android par Windows 10 a tout bonnement été annulé. Connue sous le nom de code "Project Astoria", cette technologie visait à rendre compatibles les applications Android sous Windows 10, le tout à l'aide d'un système d'émulation. En conséquence, les auteurs des applications en question n'auraient pas eu à adapter leurs logiciels à l'OS de Microsoft. Un simple upload d'un fichier APK sur le Windows Store aurait suffi. Un bénéfice en temps et une réduction des coûts de développement intéressants pour les développeurs... mais Microsoft vient de faire le point et annonce l'arrêt du projet en ces termes :

« Nous avons annoncé la liaison entre Windows et Android (projet « Astoria ») lors de la conférence Build de l’année dernière, et certains d’entre vous ont posé des questions sur son statut. Nous avons reçu beaucoup de commentaires selon lesquels avoir deux technologies permettant d’importer le code d’OS mobiles était inutile, et sur le fait que le choix entre les deux pouvait être source de confusion. Nous avons examiné attentivement ces commentaires et avons décidé que nous allions concentrer nos efforts sur la liaison entre Windows et iOS et faire en sorte qu’il n’y ait qu'une seule technologie possible permettant d’importer du code mobile sur les appareils Windows 10, ce qui inclut la Xbox et les PC. Pour les développeurs qui ont passé du temps à étudier l’Android Bridge, nous les encourageons fortement à jeter un œil sur l’iOS Bridge et Xamarin, qui représentent de grandes solutions. »

>> A lire aussi : Windows 10 : le top des trucs et astuces

Convaincre les développeurs semble avoir été le principal problème rencontré par Microsoft en ce qui concerne Astoria. En outre, on peut se demander si la prise en charge d'applications prévues pour Android n'était pas trop compliquée techniquement parlant, même si Bluestack y arrive convenablement (avec parfois quelques sérieux ralentissements en fonction de la configuration). À moins qu'il ne s'agisse d'un problème légal, puisque n'importe qui aurait pu diffuser un APK, les fichiers d'installation d'applications Android, sur le Windows Store et se faire passer pour son auteur ? En attendant, l'éditeur de Redmond préconise de faire appel à Xamarin, un ensemble d'outils qui permet de programmer une application indifféremment sur Andoid, iOS ou Windows. Ce choix de plate-forme de développement n'est pas le fruit du hasard, puisque Microsoft vient justement d'acquérir la société éditrice de Xamarin.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire