Devant le juge pour avoir piraté des apps Android

Six personnes ont été arrêtées et remises à la justice américaine cette semaine. Elles sont accusées d’avoir piraté des millions d’applications pour Android, et de les avoir diffusées sur des plateformes alternatives.

Lorsqu’un utilisateur d’Android souhaite télécharger une nouvelle application, il se rend généralement sur le Google Play Store, et y trouve tout un catalogue d’applications approuvées par Google pour son appareil. Mais il existe toute une variété de plateformes permettant de télécharger des applications pour Android, certaines étant moins légales que d’autres. C’est le cas de SnappzMarket, Appbucket et Applanet, des sites tenus par les six pirates récemment arrêtés, et qui proposent de télécharger illégalement des applications « soumises à des droits d’auteurs ». Le plus souvent, il s’agit d’applications payantes, qui sont diffusées gratuitement sur ces plateformes.

Accusés de « vol de propriété intellectuelle », les accusés ont été inculpés et leurs sites fermés. Ceux-ci étaient hébergés en dehors des États-Unis, tandis que leurs administrateurs sont tous américains.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Tiens comme c'est bizarre de fermer un site qui ne se trouve pas sur le sol américain.
    Big Brother a encore frappé.
    0
  • spae0899
    Ben quoi, c'est pourtant la routine sur android. On se demande ce que les devs peuvent bien gagner d'ailleurs.
    0
  • Papounet17000
    Anonymous a dit :
    Ben quoi, c'est pourtant la routine sur android. On se demande ce que les devs peuvent bien gagner d'ailleurs.


    Ben les dev (comme les artistes) ne gagnent rien, c'est les lobbies qui gagnent toujours.
    0