Pour ou contre les téléphones portables dans les avions ?

Eteignez vos portables !Commençons d’abord par un petit rappel. Le 7 avril 2008, la Commission Européenne a adopté une recommandation visant à harmoniser les conditions dans lesquelles les services GSM pourront être offerts à bord des avions au sein de l’espace aérien européen. Aujourd’hui, l’ARCEP (l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) lance une consultation publique pour recueillir un maximum de commentaires sur ces dispositions.

Ne pas créer d’interférences

Le texte de Commission Européenne prévoit le développement de services mobiles dans les airs, de manière bien encadrée. En ce qui concerne la France, c’est à l’ARCEP de transposer correctement ces directives. Dans le but de satisfaire toutes les demandes, l’Autorité lance donc une grande consultation publique.

Parmi les confirmations attendues à l’issue de cette consultation figurent l’utilisation de la bande 1800 MHz pour n’importe quel service mobile, au dessus de 3000 m d’altitude. L’Arcep devra ensuite se prononcer sur la puissance d’émission maximale autorisée afin d’empêcher toute interférence avec les réseaux terrestres. Toutes ces décisions devront respecter les exigences de sécurité aérienne, très strictes !