L'ARCEP veut casser les prix des appels entre mobiles

Paul Champsaur, le Président de l'ARCEPÀ travers une nouvelle consultation publique, l’ARCEP s’apprête à interpeler la Commission européenne sur la politique de tarification des opérateurs téléphoniques mobiles. Ce que l’ARCEP pointe cette fois du doigt, ce sont spécifiquement les tarifs des communications d’un opérateur vers un autre.

De fait, l’Autorité de régulation demande une baisse des tarifs d’Orange, de SFR et de Bouygues de plus de 50% d’ici à juillet 2010 !

Une baisse en deux étapes

Pour mener à bien sa croisade, l’ARCEP propose une mise en œuvre graduelle : faire passer les prix de 6,5 à 4,5 centimes d’euros la minute pour Orange et SFR et de 8,5 à 6 centimes d’euros pour Bouygues Télécom en juillet 2009 avant d’opérer une deuxième baisse un an plus tard. Au final, l’ARCEP souhaite que les communications soient ramenées à 3 centimes d’euros du côté d’Orange et SFR et de 4 centimes pour Bouygues. Pour l’ARCEP, ces niveaux sont à comparer aux estimations des coûts d’un appel pour l’opérateur, entre 1 et 2,9 centimes suivant les méthodes retenues !

Fin de cette consultation publique le 24 novembre. Signalons tout de même que la Commission Européenne s’est déjà déclarée ouvertement pour une régulation, à la baisse, des tarifs des télécommunications. Il reste maintenant à connaitre la position des opérateurs...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • watchix
    A quand un abbonement mensuel pour des appels illimités ? ... surtout que la majeur partie des installations est depuis longtemps amorti.
    0
  • obi_one
    Enfin quelque chose dont le prix baisse !
    0
  • Anonyme
    Pour quelle(s) raison(s) Bouygues aurait un prix à la minute plus cher que les deux autres opérateurs ?
    0