Ce que serait Shura City, la ville anti-drones du futur

Afin de mieux protéger notre vie privée, un étudiant américain en droit et artiste conceptuel à ses heures perdues a imaginé une ville anti-surveillance. Pour contrer les attaques de drones, l’architecture de la ville a été pensée pour brouiller leur repère visuel.

La Shura City d’Asher Kohn est une ville où chaque structure permettrait de protéger les habitants de l’espionnage des drones. C’est en quelque sorte un système anti-panoptique dans la mesure où toutes les facettes ont été construites pour perturber les caméras et les capteurs thermiques des engins volants. L'idée serait de leurrer les drones en créant une confusion : vue de l’extérieur, la ville parait déconstruite alors qu’elle est vivable et plutôt structurée à l’intérieur. Pour y arriver, le concepteur y voit des miroirs réflecteurs et des fenêtres LED aux couleurs changeantes. De même, un système de régulation de la température y sera implanté pour éviter la détection par la chaleur.

Pour le moment, Shura City est uniquement une vision qui tente d’ouvrir la voie sur une éventuelle protection de la vie privée en l’absence de système juridique.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • spipouh
    il n'y a plus de vie privée avec cette technologie

    eccp
    0