Des dômes high-tech protègeront les espèces en Corée du Sud


Dans le but de mieux protéger ses espèces menacées, la Corée du Sud projette de transformer une partie de ses régions en une sorte de biodômes futuristes. D’ici peu, un centre de recherche pour les espèces en voie de disparition sera érigé dans la vallée d’ Yeongyang-gun.

Le concept a été développé par le studio Samoo. Mêlant nature et installations avant-gardistes, le centre s’étend sur plus de 16.000 mètres carrés. Il servira essentiellement de station pour la recherche scientifique sur les espèces rares (animales et végétales) du pays. Ainsi, l’installation comprend des dômes de verre géants pour abriter et élever les oiseaux en voie de disparition. Elle inclut également  des espaces pour les animaux aquatiques et terrestres menacés. Construit autour de trois structures spécifiques, le centre est composé d’une zone principale, une zone de recherche et une pour le logement. La première est destinée au public et aux renseignements tandis que la seconde concerne les zones d’élevage et d’étude. La dernière, quant à elle, réunit des maisons d’hôtes modulables que les scientifiques et les visiteurs  peuvent utiliser.

La construction de ce centre national devrait débuter vers le courant de décembre. L’ouverture est prévue en 2016.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire