Archos Airwheel : le vélo électrique sans pédales

Archos continue à élargir ses activités. Après les smartphones et les drones, le français commercialisera aussi des vélos électriques. En effet, la marque française proposera sur le marché hexagonal l’Airwheel E6, une draisienne high-tech conçue par la firme chinoise du même nom. Apparu au 19e siècle, ce véhicule est considéré comme l’ancêtre de la bicyclette. En effet, il était doté de deux roues et le conducteur s’asseyait sur une selle. Par contre, pour avancer, il devait donner une impulsion avec ses deux pieds. En vue de séduire les clients du 21e siècle, Airwheel a supprimé cette contrainte en installant un moteur électrique.

Airwheel E6, un vélo électrique connecté

Selon les précisions fournies par Archos, une charge pleine assure une autonomie de trente kilomètres avec une vitesse moyenne de 20 km/h. Afin d’éviter les désagréments liés à une panne sèche, une application dédiée affiche en temps réel le niveau de la batterie. Notons qu’elle signale également la distance parcourue. Pour Loïc Poirier, le PDG d’Archos, cette draisienne électrique offre trois principaux avantages : elle est légère, pliable et maniable. Ainsi, en cas de besoin, l’utilisateur peut le replier, le porter sur ses épaules et rejoindre les véhicules de transports en commun comme le train ou le métro. L’Airwheel E6 sera disponible à partir de ce mois et il coutera 599 euros.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire