En Australie, on imagine l’armure de combat connectée


Alors que l’armée américaine veut transformer ses soldats en Iron Man, une start-up australienne développe une armure connectée pour la prochaine génération de gladiateurs. Présentation de Lorica.

Unified Weapons Master, son concepteur, a voulu raviver l’intérêt du public pour les arts martiaux à travers un coup de pouce technologique. Il en découle une armure de combat intelligente qui met son porteur dans la peau d’un gladiateur des temps modernes. Fabriquée en fibre de carbone, Lorica est truffée de capteurs qui mesurent la force et la précision des coups en temps réel pour le comptage des points. Grâce aux données récoltées, un algorithme se charge d’analyser les dommages encaissés si le combattant ne portait pas son armure. Afin de connaître l’état du pratiquant à tout moment, des lumières LEDs ont été ajoutées. Le casque, quant à lui, intègre une caméra permettant d’obtenir une vue à partir de son porteur.

Bien que Lorica se destine en premier lieu aux arts martiaux et aux sports de combats, elle pourrait trouver une application militaire dans l’avenir. Néanmoins, la firme conceptrice envisage d’organiser une compétition où les adeptes de chaque discipline pourront s'affronter d’ici 2015.

Armure Lorica

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire