[Vidéo] Assassin's Creed Unity : la Révolution et la tour Eiffel

À deux semaines de la sortie du jeu, Assassin’s Creed Unity dévoile, dans une dernière vidéo publiée par Ubisoft, un élément encore inconnu : la tour Eiffel.

Assassin’s Creed Unity est le prochain volet de la licence phare d’Ubisoft. Pour ce nouveau jeu, le septième de la série, les développeurs ont décidé de place l’intrigue principale dans les rues de Paris, au cours de la Révolution française. En incarnant l’assassin Arno, les joueurs pourront à leur manière aider les révolutionnaires à mettre à bas la monarchie et la noblesse.

Pourtant, si de nombreux monuments étaient déjà connus et annoncés par Ubisoft comme la cathédrale Notre-Dame ou le fort de la Bastille, d’autres étaient encore préservés, comme la tour Eiffel. Pourtant, dans une vidéo mise en ligne ce jeudi, l’éditeur a annoncé la présence de la dame de fer dans le prochain volet de la saga. Construite un siècle plus tard, entre 1887 et 1889, elle n’a pourtant rien à faire dans une intrigue se déroulant en plein cœur de la Révolution.

La présence de la Tour Eiffel semble toutefois expliquée par une faille spatiotemporelle dans l’Animus, l’appareil qui permet de remonter le temps et de revivre la vie des ancêtres de Desmond Miles. Alors qu’il court de toit en toit près de Notre-Dame, l’assassin Arno est envoyé directement au pied de la tour Eiffel qu’il doit escalader pour échapper à des dirigeables. Il semble ainsi qu’une partie du jeu se déroule également entre 1940 et 1945, en pleine occupation de la France par l’Allemagne nazie.

Bande annonce d'Assassin's Creed Unity

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire