Autopilot Tesla : le premier mort regardait un DVD d'Harry Potter

Joshua Brown, première victime de l’Autopilot de Tesla, était en train de regarder un DVD d’Harry Potter lorsque son véhicule est entré en collision avec un semi-remorque.

C’est le conducteur du camion qui rapporte cette information. Il n’a pas vu les images du film, mais en a entendu les dialogues lorsqu’il s’est approché du véhicule après l’accident. Du côté des forces de l’ordre, les enquêteurs ont bien retrouvé un lecteur DVD portable encore en fonctionnement dans l’épave de la Tesla. Des éléments qui pourront permettre de déterminer la responsabilité des différentes parties en présence.

>>> Lire : [Test] Tesla Model S : électrisante !

Le 7 mai dernier, Joshua Brown roulait en Floride sur l’équivalent d’une route nationale. La fonction de conduite automatique de sa Tesla Model S était activée. Dans ce mode, la voiture effectue toutes les manœuvres, jusqu’à celles d’évitement, comme Joshua Brown l’avait démontré dans une vidéo postée un mois plus tôt.

Tesla Model S : manoeuvre d'évitement de l'Autopilot

Un semi-remorque lui a alors coupé la route en tournant à gauche. Ni Joshua Brown, ni son véhicule n’ont alors détecté le danger. Ce dernier est venu s’engouffrer sous la remorque, laissant son toit arraché derrière elle. D’après Tesla Motors, la fonction Autopilot n’aurait pas détecté le camion du fait de sa couleur blanche qui se mêlait au ciel très éclairé en ce début mai en Floride. L’ordinateur de la Model S a dû penser que la route était dégagée sous la remorque, entre ses roues, sans prêter attention à l’ensemble qui l’entourait. Dans un tweet, Elon Musk, PDG de Tesla Motors, explique que les radars de la voiture ont dû confondre la remorque avec un système d’affichage.

Déployé via une mise à jour sur 60 000 Model S en octobre 2015, la fonction Autopilot de Tesla n’est pas encore parfaite. Si les constructeurs concurrents tablent sur des voitures autonomes d’ici 2020, Elon Musk a confié fin 2015 vouloir lancer son propre modèle dès 2017. « Je pense que nous avons toutes les pièces, il ne manque plus qu’à les peaufiner, les mettre en place, et faire en sorte qu’elles fonctionnent à travers un nombre immense d’environnements, et alors nous aurons fini. » Quelques réglages supplémentaires semblent aujourd’hui être à prévoir.

>>> Lire : Tesla : un premier mort en pilote semi-automatique

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire