Avengers - L'ère d'Ultron : la Geek Critique

Le pitch : les Avengers sont réunis pour récupérer une étrange pierre des mains du vilain Baron von Strucker. Tandis que la plupart des super-héros combattent une horde de soldats surarmés, l'une de leurs ennemies fait entrevoir à Iron Man son avenir et la catastrophe qui en découle. Malgré cette mise en garde et une fois la pierre récupérée, Tony Stark décide de l'intégrer à l'un de ses projets : une intelligence artificielle baptisée Ultron. Celle-ci prend vie et se retourne alors contre son créateur.

5 raisons (ou pas) de craquer pour Avengers - L'ère d'Ultron

Si le premier Avengers, sorti en 2012, avait fait sensation puisqu'il rassemblait tous les ingrédients d'un très bon blockbuster (action, humour, scénario), n'ayons pas peur de le dire : depuis cette époque, il a été remplacé par Les Gardiens de la Galaxie, tant dans le cœur des fans que de celui du grand public. En conséquence, on ne peut s'empêcher de penser aux Gardiens en voyant Avengers - L'ère d'Ultron, d'autant qu'ils font tous deux parties de la Phase II de Marvel. Les studios de la Maison des Idées peuvent-ils encore se renouveler ?

1 - Oui, parce que ça fait plaisir de retrouver l'équipe au grand complet et de voir de nouvelles têtes

Quel pied que de voir l'équipe des « plus grands héros de la Terre » enfin de retour ! On retrouve dans ce film tous les personnages que l'on avait laissés à la fin d'Avengers 1, à une époque où l'équipe était à peine naissante : Tony Stark (Iron Man), Captain America (Steve Rogers), Hulk (Bruce Banner), Thor, Black Widow (Natasha Romanoff) et Hawkeye (Clint Barton). Entre temps, personne n'est parti faire ses courses à l'autre bout de la galaxie et il y a vraiment une continuité, puisque Nick Fury a bien quitté le SHIELD et que Maria Hill a pris la relève (comme dans la série). En outre, on fait connaissance avec deux nouveaux personnages à super-pouvoirs : Quicksilver et Scarlet Witch. Si le premier ne se retrouve pas souvent sur le devant de la scène, la seconde est régulièrement mise en avant. Et ça aussi, c'est plutôt une très bonne chose, car on pouvait craindre que l'un des personnages les plus puissants de l'univers Marvel (Scarlet Witch, donc), se voie sous-exploitée au cinéma.

2 - Oui, pour son panache

On vous l'accorde, le film souffre de quelques longueurs (notamment durant la scène à la ferme Barton). Malgré tout, les amateurs de scènes d'action y trouveront leur compte. Car les combats sont franchement réussis, et l'on ne s'ennuie pas une seconde durant ces phases. Disney oblige, on n'y voit presque pas une goutte de sang, mais les séquences en question sont pleinement maîtrisées, et on parvient à distinguer sans peine « qui combat qui » (contrairement à un Transformers, par exemple). C'est beau, c'est bien tourné, ça paraît crédible, c'est tout ce qu'on demande pour un film de super-héros.

3 - Oui et non, parce  qu'il s'agit d'une simple introduction

En sachant ce que prépare Marvel pour la Phase III, difficile de ne pas remarquer ici les multiples références à Captain America 3 (Civil War) et Avengers 3 (Infinity War part I & II). Là encore, c'est plutôt bien joué de la part de Marvel et Joss Whedon, qui parviennent à amener certains éléments clés de ces différents films, sans trop en dire. L'ennui, c'est que ce faisant, ils éclipsent le scénario pourtant tragique de L'ère d'Ultron. En conséquence, cet opus sert surtout d'introduction aux prochains films, et c'est un peu dommage de la part d'un film qui dure quand même 2h22, rien que ça.

4 - Non, parce que le film se prend parfois un peu trop au sérieux

Alors que le premier Avengers jouait à fond la carte de l'humour (parfois avec de gros sabots), ce nouvel opus en est l'opposé. Rares sont les scènes vraiment drôles, les héros se prenant un peu trop au sérieux tout au long de leur poursuite d'Ultron. Tony Stark, pourtant roi des cabotins, se prend la tête avec Captain America, Scarlet Witch se remémore son douloureux passé, et Hulk n'en finit pas de se demander ce qu'il vient faire dans cette galère.

5 - Non, parce que Ultron perd en crédibilité dès la deuxième moitié du film

Ultron, le terrible robot des comics, n'est peut-être pas si terrible que ça. En analysant le titre du film, on pense que le robot va régner sur la Terre, ou tout du moins, qu'il va jouer un cap décisif dans l'évolution de l'humanité. Il n'en est rien. Et pourtant, le film était plutôt bien parti, car le personnage semble franchement menaçant lorsque Tony Stark lui donne la vie. Mais il perd de son « animosité » et va même jusqu'à s'épancher sur son sort.
Enfin, dernier point : si Bruce Banner est très souvent présent à l'écran, on ne voit presque jamais son alter ego. Et là, il y a comme un petit problème : pourquoi relayer Hulk au rang des subalternes, et faire de Thor l'unique force de frappe de l'équipe ? Parce qu'il n'a pas eu droit à son propre film depuis 2008, et que Marvel ne compte pas en produire de nouveau durant la phase III ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire