La NASA s’apprête à faire revivre son avion spatial X-34

Parmi les aéronefs mythiques figure le X-34, fruit de la collaboration de la NASA et de l’Orbital Sciences. En 1996, la NASA s’est lancée dans un projet qui consistait à fabriquer trois démonstrateurs à faible coût, dont X-34. Ce dernier ne nécessite aucun pilote et peut effectuer 25 vols au cours d’une année. Hélas le trio n’a jamais pu prendre l’envol, le programme ayant été arrêté en 2001, malgré des essais très prometteurs : la NASA a accusé une inflation des coûts. Comme toute la série des « X-planes », X-34 était destiné à étudier la faisabilité des technologies concernant la réutilisation des lanceurs spatiaux. Près d’une décennie après ce désengagement, la NASA remet en chantier sa navette. Elle s’apprête à réaliser des essais pour vérifier si X-34 peut toujours faire l’affaire. Ce démonstrateur lancé depuis un avion porteur peut atteindre une altitude de 76 kms. L’engin est propulsé par un moteur à oxygène liquide et kérosène. Une fois en orbite, il éjecte une charge utile avant de retourner sur Terre.

Pour être exact, le coût relatif au vol du X-34 est dix fois inférieur au coût moyen relatif aux procédures habituelles. Dans ces conditions, à quand l’ouverture de l’espace au tourisme ?