Un chercheur découvre une faille dans les avions

Selon le chercheur en sécurité et consultant chez IOActive Ruben Santamarta, il serait possible de s’introduire dans les systèmes de communication d’un avion de ligne simplement via une connexion WiFi.

Un nombre grandissant de compagnies aériennes proposent dans leurs avions une connexion WiFi à leurs utilisateurs. L’initiative sert évidemment à leur proposer plus de divertissement en vol, mais pourrait être détournée pour compromettre la sécurité de l’avion. La faille en question a été testée en laboratoire, sur des systèmes de communication similaires à ceux utilisés dans plusieurs avions, mais son découvreur précise néanmoins que rien ne prouve pour le moment qu’elle pourrait être exploitée de la même manière dans un véritable avion en vol. Selon les différents constructeurs concernés, qui ont été informés de l’existence de cette faille, le risque serait également très faible. Peu de chance, donc, de mettre un avion en panne avec son smartphone.

Santamarta a présenté sa découverte lors de la conférence Black Hat 2014, qui se tient en ce moment à Las Vegas. En outre, l’annonce y a été largement prise au sérieux : bien qu’il soit communément admis que les risques d’une attaque sérieuse sont très faibles, l’existence du problème en lui-même est « assez effrayant » selon les experts présents.

Antivirus : quelle est la meilleure suite de sécurité ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire