Aux USA, téléphone et Internet dans l’avion c’est pour bientôt

La FCC, équivalent de l’Arcep en France, pourrait lever dès décembre 2013 l’interdiction d’utiliser des connexions voix ou data lors des vols commerciaux au États-Unis.

Il serait alors possible d’utiliser téléphones portables, tablettes ou ordinateurs portables hors de leur « mode avion » dans un avion. Seuls les vols effectués à plus de 10 000 pieds sont concernés par cet assouplissement. Il s’agit donc de longs vols. La FCC soumettra cette proposition au vote lors d’une réunion de ses commissaires le mois prochain.

Celui qui a fait bougé les choses se nomme Tom Wheeler. Nouveau président du régulateur des télécoms américain, il a tenu un discours sans langue de bois, indiquant que « les technologies modernes peuvent offrir des services mobiles en vol en toute sécurité et de manière fiable, et le moment est venu de revoir nos règles désuètes et restrictives. »

Le 31 octobre
, la FAA, administration fédérale de l’aviation aux États-Unis, allait déjà dans ce sens. Elle déclarait que la plupart des appareils électroniques pourront être utilisables dans les avions dès 2014, y compris durant les phases de décollage et d’atterrissage. Cette modification de la réglementation aérienne traverse les frontières. L’agence européenne de sécurité de l’aviation étudie actuellement sa possible application sur nos territoires. Le propos américain était cependant nuancé, indiquant que les appareils mobiles devront être en « mode avion ».

C’est sur ce point que la FCC va donc bientôt revenir. Néanmoins, l’avis de la FAA et des compagnies aériennes pèsera aussi dans la balance.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire