Sans prévenir personne, la Lune aurait changé d’axe de rotation

L’axe de rotation de la Lune aurait changé, telle est la conclusion d’une étude réalisée par Matthew Siegler, un scientifique de la NASA, et son équipe. Dans un article publié par la revue Nature, ils soulignent qu’un changement de pôles pourrait expliquer la présence de dépôts d’hydrogènes dans un endroit où l’environnement thermique actuel n’est pas propice.

Une augmentation de la masse aurait provoqué un écart de six degrés

Autrefois, la Lune subissait d’énormes activités volcaniques, notamment au sein de l’Oceanus Procellarum. Lorsque les éruptions ont cessé, les corps en fusion se sont solidifiés, le processus a duré plusieurs siècles.

Cette solidification a provoqué une augmentation importante de sa masse, la Lune a alors basculé progressivement. D’après les calculs effectués par Matthew Siegler et son équipe, la modification de l’axe de rotation aurait atteint six degrés. Ce changement a entraîné l’apparition de deux nouveaux pôles, expliquant ainsi la présence de dépôts d’hydrogènes, témoins de la présence d’anciennes calottes glaciaires, dans d’autres régions que les pôles actuels.

Comme la Lune pourrait servir de base pour un voyage vers Mars, de nombreux scientifiques essaient de percer ses mystères. Des études supplémentaires confirmeront ou non cette hypothèse relative à son axe de rotation.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire