Steve Ballmer n'aime pas Android

Steve BallmerDécidément, Steve Ballmer n’en fini pas de taper sur ses concurrents dans le secteur de la téléphonie mobile. Aujourd’hui c’est Android qui en prend pour son grade.

Une charge de plus

En «  tournée européenne  » en ce moment, le PDG de Microsoft a donné son avis rapide sur Android : « Il ne faut pas oublier qu’il est en version une. Et on le voit bien. Nous avons 55 téléphones et 175 opérateurs partenaires, eux seulement un seul de chaque. »

Le PDG monte au créneau face à ses concurrents Symbian, Apple, RIM et maintenant Google pour occuper le terrain en attendant la version 7 de Windows Mobile (Ballmer ne croit pas en RIM, Apple et Nokia). Celle-ci a en effet été reportée à la fin de l’année prochaine au lieu du premier semestre 2009. Le temps à ses concurrents de faire un peu plus leur place dans le secteur.