Un internaute a-t-il dévoilé l'identité de Banksy ?

Voilà près de deux semaines que l’artiste Banksy, paradoxalement connu pour entretenir son anonymat, circule dans les rues de New York afin d’y exposer certaines de ses oeuvres. Mais cette semaine, un utilisateur de Twitter a créé la polémique en postant une photo d’une des oeuvres de l’artiste, en pleine préparation sur un parking désert de Brooklyn. On y voit plusieurs personnes s’activer autour d’un camion, et la question se pose forcément : Banksy apparaît-il sur la photo ?

L’oeuvre en question se nomme « Les Sirènes des agneaux », et représente un camion de transport de bétail duquel dépassent des dizaines de têtes d’animaux en peluche. Le principe de l’oeuvre est que le camion se balade dans les rues de New York pendant que des haut-parleurs diffusent d’étranges cris. Cet internaute a donc surpris la mise en place de cette oeuvre, au petit matin, sur un parking de Brooklyn. Après s’être approché des personnes au travail, il dit avoir été « froidement reçu », mais précise qu’une des personnes lui ayant répondu « avait un accent britannique », ce qui va dans le sens de la rumeur selon laquelle Banksy serait anglais. Sur Twitter, plusieurs utilisateurs reprochent toutefois à cet internaute d’avoir posté cette photo, estimant que cela risquerait de nuire à l’activité de l’artiste en ce moment dans la ville américaine.

Depuis plusieurs jours, Banksy sillonne les rues de New York et y réalise de nombreux graffitis et happenings qui font beaucoup parler. Dernièrement, il a installé incognito un stand éphémère à Manhattan pendant une journée et y a vendu des toiles de ses oeuvres, estimées à plus de 100 000 dollars pièce, pour des sommes dérisoires. Plusieurs graffitis de son oeuvre peuvent d’ailleurs être observés en ce moment dans les rues de la ville, quand ceux-ci ne sont pas retirés par les propriétaires pour être ensuite vendus au plus offrant...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire