Barnaby Jack : mort d'un hacker de talent

Barnaby Jack est décédé la semaine dernière à l’âge de 35 ans. Son corps a été retrouvé à son domicile de San Francisco. Les circonstances de son décès n’ont pas encore été révélées. Célèbre hacker, il avait encore quelques projets sous le coude.

Il doit sa renommée à la conférence Black Hat 2010. Véritable messe du piratage, cette session lui avait permis de présenter son projet de piratage d’un distributeur à billets depuis l’appareil, ou à distance via un simple ordinateur. Pour arriver à un résultat probant, il avait acheté deux distributeurs à billets sur Internet pour 4000 dollars. Il avait étudié les machines pendant deux ans. Véritable tour de force, il était parvenu à en tirer de l’argent sans débiter aucun compte client. Il avait alors inventé ce qui reste aujourd’hui connu sous le nom de « jackpotting ».

Se définissant comme un « bon garçon », Barnaby Jack avait expliqué lors d’une interview à la chaîne néo-zélandaise TV3 que ses actions n’avaient pour unique but que de pointer du doigt les failles des systèmes. Par la suite, en partenariat avec McAfee, il avait prouvé que certains injecteurs à insuline étaient dangereux pour les patients. Il avait alors réussi à en pirater un à une distance de 100 mètres et à simuler une injection mortelle. Le fabricant avait par la suite renforcé la sécurité des appareils incriminés.

Il devait présenter la semaine prochaine le piratage d’un pacemaker à distance lors de l’édition 2013 de la conférence Black Hat. Ce projet était issu de la série Homeland dans laquelle une telle opération est scénarisée.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire