Montres connectés : la solution miracle des batteries hexagonales ?

L’autonomie des montres connectées est souvent pointée du doigt par leurs utilisateurs, qui doivent en général les recharger chaque soir. Apple n’a pas fait exception avec la pourtant très attendue Apple Watch. La raison à ce désagrément vient de la taille des boitiers, souvent contenus et dans lequel il est difficile de faire tenir des accumulateurs suffisamment endurants.

LG travaille sur une solution qui devrait permettre d’améliorer la situation. Le géant coréen, qui s’était fait remarquer en mettant au point des batteries courbées pour ses téléphones incurvés, est parvenu à développer des batteries hexagonales. Elles pourront ainsi parfaitement s’intégrer aux design circulaires à la mode du côté des montres Android, comme la récente LG Watch Urbane.

La production de ces batteries atypiques aurait même déjà démarré, nous ne devrions donc plus tarder à pouvoir tester leurs résistances au temps. D’après LG, l’autonomie grimpait de quelques 25 %, permettant de profiter de l’afficheur des montres pendant quatre heures de plus.

D’ici à ce que l’on puisse mettre la main sur un garde-temps électronique doté de ce dispositif, LG assure continuer à travailler à de nouvelles formes de batterie. Les montres ne sont pas les seules cibles de la firme, d’autres objets connectés nécessitant d’adapter la taille des accumulateurs afin d’optimiser l’espace et l’autonomie.

Lire : Entretenir et optimiser ses batteries

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire