MicroGen Systems se penche sur une batterie piézoélectrique

Plusieurs chercheurs se focalisant actuellement sur la création de batteries nouvelle génération qui pourront alimenter les appareils électroniques continuellement. Pour MicroGen Systems, l’avenir concerne la piézoélectricité.

Les chercheurs de MicroGen Systems sont en ce moment-même en train de développer un micro-générateur d’énergie pour autoalimenter les batteries grâce à la piézoélectricité. Pour cela, ils ont conçu une puce capable d’alimenter des capteurs sans fils, les mêmes qui sont utilisés pour surveiller le niveau de pression des pneus. Les vibrations causées par le bruit ambiant sont alors perçues par le capteur et transformées en énergie électrique. L’électricité qui en découle est alors utilisée pour charger une batterie. Ainsi les batteries équipées de ces puces sont rechargées plus efficacement dans les grandes villes ou le bruit incessant génère des vibrations importantes. La puce possède une surface en silicium, mesurant 1 cm².

Le recours à la piézoélectricité pour récupérer de l’énergie n’est pas un fait nouveau. Plusieurs firmes en fabriquent déjà, seulement, la puce de MicroGen est, selon son président Robert Andosca, moins toxique avec un coût de fabrication moindre.