La batterie de votre smartphone est plus bavarde que vous ne le pensez

Selon un rapport publié par le quotidien anglais The Guardian, plusieurs chercheurs en sécurité auraient découvert que la batterie d’un smartphone peut être utilisée pour suivre l’activité d’un utilisateur. Il deviendrait ainsi possible d’identifier un utilisateur en fonction des seules données transmises par sa batterie.

C’est une simple spécification HTML5 qui permet, à travers un navigateur Web, de connaître certaines informations concernant la batterie du téléphone. Il est ainsi possible de connaître le niveau de charge de la batterie, ou encore le temps écoulé depuis la dernière recharge. Ces informations semblent anodines prises séparément, mais peuvent aisément se combiner pour permettre d’identifier un utilisateur se connectant à un site Web. Le principal problème de cette fonction étant qu’elle permet à un serveur distant d'accéder à la batterie du smartphone sans avoir à obtenir le consentement de l’utilisateur, ni que ce dernier en soit informé.

Cette technique ne permet bien sûr pas d’obtenir des informations sensibles, comme le nom ou la position géographique de l’utilisateur, mais peut tout de même être utilisée pour recouper les différentes informations, et ainsi suivre l’activité d’un internaute mobile.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire