Un premier modèle de téléphone Super 3G

Alors que l’UMTS (la norme de téléphonie mobile haut débit) est à peine arrivé en France sous l’appellation commerciale 3G, les constructeurs de terminaux portables pensent déjà à son successeur, le HSDPA (High Speed Downlink Packet Access) aussi appelé Super 3G ou 3,5G.

Le HSDPA pour quoi faire ?

Le HSDPA dépasse encore les débits de l’UMTS (théoriquement 350 kbit/s) pour les multiplier par dix (plus de 3 Mbit/s théoriques) et ainsi approcher celui de certaines lignes ADSL. À la clé, des téléchargements de données plus rapides et une visiophonie bien plus fluide et confortable. Les réseaux 3G actuels seront donc équipés en conséquence, des expérimentations sont d’ailleurs déjà en cours en France.

BenQ-Siemens, un des premiers dans la danse

C’est pourquoi BenQ-Siemens sortira en juillet en Europe son premier modèle du genre, le EF91, certainement en Allemagne, couplé à une offre idoine de T-Mobile. Si l’offre proposée est financièrement intéressante, nul doute que le téléphone rencontrera un certain succès. Il risque par contre également de déstabiliser les consommateurs, qui voient les normes de communications se succéder sans forcément en connaître les vrais avantages.