[IFA 2016] BeoSound : les enceintes Bluetooth haut de gamme de B&O

Bang & Olufsen présente deux nouvelles enceintes Bluetooth à l’IFA 2016. Les BeoSound 1 et 2 ne font rien comme les autres. Design mais discrètes, elles sont aussi puissantes et onéreuses : 1295 € et 1695 €, respectivement.

Ces prix pourront certes effrayer la plupart des consommateurs, mais les habitués de la marque danoise connaissent bien son positionnement très haut de gamme, notamment sur ses téléviseurs.

Un aspect pratique différencie les deux enceintes présentées ici. Si toutes deux sont Bluetooth, la BeoSound 1 est la seule à être équipée d’une batterie et donc la seule nomade avec 16 heures d’autonomie annoncée. La BeoSound 2 nécessite d’être raccordé à une prise électrique. Cependant, elle est aussi plus imposante et plus puissante, avec trois haut-parleurs supplémentaires. Si la BeoSound 1 se limite à un HP principal et un autre dédié aux basses, la BeoSound 2 adopte une approche plus hi-fi, mêlant deux tweeters, deux médiums et dernier HP plus large pour les basses fréquences.

>>> Lire : Quelle est la meilleure enceinte Bluetooth portable ?

Des robes en aluminium parent les courbes coniques de ces deux enceintes. Leur conception en deux pièces leur permet de mettre à profit l’Acoustic Lens de Bang & Olufsen, une technologie de projection du son qui permet de diffuser la musique à 360°.

Côté connectique, on a bien entendu du Bluetooth 4.1, mais aussi du Wi-Fi n ainsi que de l’Ethernet. En revanche, aucune entrée analogique n’est disponible. À croire que B&O pressent aussi que le futur des smartphones et des tablettes se passera du minijack. À noter enfin que les BeoSound sont compatibles Google Cast, AirPlay, DLNA et aussi avec les services de streaming tels que Spotify ou Deezer. Une fonction multiroom permet enfin de faire fonctionner jusqu’à huit enceintes de concert.

>>> Lire : Enceintes multiroom : quelle est la meilleure ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire