Un nouveau biocarburant issu d'algues


Pour remédier, à la pollution, des scientifiques ont proposé le biocarburant comme alternative au carburant pétrolier. Récemment, des chercheurs new-yorkais ont trouvé bien mieux.

En effet, les biocarburants dits de première et de seconde génération sont obtenus à partir de l’huile végétale des plantes. Bien qu’intéressants, ils présentent plusieurs inconvénients comme le fait de sacrifier des plantes entrant dans l’alimentation humaine en faveur de la production du carburant écologique. Cela nécessite également beaucoup d’espaces pour cultiver ces plantes. Fort heureusement, les chercheurs de la RIT (l’institut de technologie de Rochester) ont trouvé une solution potentiellement plus avantageuse : exploiter des algues d’eau douce. En effet, les algues du type Scenedesmus, peuvent fabriquer des lipides. Elles n’ont besoin que de soleil, d’un milieu humide et de CO2 pour croître. Ces algues étonnantes nettoient même l’eau dans laquelle elles vivent.

Les lipides fabriqués par cette algue peuvent très bien être extraits pour produire du biocarburant. Ces chercheurs travaillent avec Northern Biodiesel pour des essais à grande échelle. Le biocarburant troisième génération n’est plus loin.