Les États-Unis auront aussi leurs distributeurs de Bitcoin

Si l’avenir du Bitcoin fait encore débat, la monnaie virtuelle continue de se développer jusque dans l’économie réelle. Plusieurs guichets automatiques ont déjà fait leur apparition notamment au Canada, le premier à Vancouver l’automne dernier et a été suivi par d’autres à Toronto, Ottawa ou encore Calgary. La société à l’origine de ces automates, Robocoin, a annoncé qu’après le Canada, un autre pays est sur le point de voir arriver ces machines : les États-Unis, sa terre d’origine.

Lire aussi : Bitcoin, Litecoin : la folie des cryptomonnaies

Pour le moment, deux villes sont sur le point de voir arriver leurs machines : Seattle et Austin. Les machines seront équipées d’un scanner pour lire les pièces d’identité, un passeport ou un permis de conduire par exemple. Depuis ces automates, les clients pourront convertir leurs réserves de Bitcoin directement en dollar ou à l’inverse, déposer du liquide pour créditer son porte-feuille de monnaie virtuelle. Ce n’est qu’une étape pour la société, qui travaille à déployer ses guichets jusqu’en Asie et en Europe.

D’autres firmes se sont déjà attelées à la tâche en Europe. En Suisse par exemple, un automate est installé à Zurich, un autre à Genève par la société canadienne BitAccess. Ce dernier est situé dans un bar, où la nouvelle monnaie peut servir qu’à régler ses consommations. Son usage est encore une fois réservé à des opérations de change : on glisse un billet et la somme convertie en Bitcoin est créditée sur une application à installer sur son smartphone. À l’heure où l’on écrit ces lignes, le Bitcoin s’échange contre 457 euros (617 dollars), ce qui représente une belle quantité de consommations au bar. En décembre dernier, la cryptomonnaie a dépassé les 1 000 dollars.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire