La BREIN annonce la fermeture de 16 sites dédiés à BitTorrent

Infos-du-Net.comCommençons par les présentations : qu’est-ce que la BREIN ?
Les initiales BREIN signifient Bescherming Rechten Entertainment Industrie Nederland.
Vous n’avez rien compris ? Bon, je vous aide, cela signifie Fondation pour la protection des droits de l’industrie néerlandaise du divertissement.
Vous l’aurez donc compris, il s’agit d’une fondation hollandaise luttant activement contre le piratage aux Pays-Bas.
Cet organisme s’était déjà fait remarquer durant l’été 2005 pour être parvenu dans son pays à mettre fin à la distribution des dispositifs de contournement de protection.
Aujourd’hui, la fondation annonce la fermeture simultanée d’un nombre record de sites dédiés au logiciel de partage par Peer to Peer BitTorrent.
La raison invoquée ?
“Servir et protéger les auteurs, artistes, producteurs et distributeurs du divertissement créatif contre le vol significatif des droits d’auteurs et des droits voisins”.
Tiens, la fin de cette phrase sonne un peu comme une certaine loi dont on parle beaucoup en France en ce moment...

Les torrents sortent par la petite porte

Ce sont donc 16 sites distribuant des fichiers .torrent qui se voient fermés sous le coup de la BREIN, organisme défenseur des droits d’auteurs en hollande.
Parmi ces sites, certains comme NLexperience.com, DikkeDonder.nl, vplaza.nl, zerocool.nl et torrentmonkey.com étaient localement réputés et régulièrement utilisés.
“Les propriétaires de sites de Peer to Peer illégal bravent consciemment les droits d’auteur et y prennent part. Ils savent qu’ils causent de grands dommages. Ils le prennent à leur avantage et ne font rien pour stopper ce phénomène. Cela doit finir”, explique assez radicalement la BREIN à ce sujet.
Au passage, la fondation affirme avoir saisi le matériel détenu par le webmaster du site DikkeDonder, ainsi qu’un compte en banque et une voiture, afin de rembourser les dommages causés...
D’autres sites, comme NLexperience, affirment revenir bientôt sous un autre nom, suite à des pressions exercées sur leur site.
La BREIN a bien évidemment répondu par la négative, affirmant qu’une amende de 5 000 € par jour ainsi que 500 € par fichier partagé serait réclamée aux sites qui décideraient de rouvrir.

Source : Afterdawn
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • Mathchoustone
    16 de perdu... combien de recréer :roll: ?
    0
  • vrginie
    Citation:
    16 de perdu... combien de recréer ?
    et combien de restant ? Moi je trouve que c'est pas en supprimant des sites que ça va faire avancer les choses... Par contre, les programmes genre iTunes qui font des concours c'est bcp plus intteligent. Sinon, le mieux c'est LimeWire qui est bien car il nous dit : ce programme n'a pas de licence voulez vous tout de même le télécharger ? On devrait faire pareil pour eMule, et enregistrer les utilisateurs qui acceptent sans licence :-D Bon, aller jvai presenter ça à la BREIN

    Ps : c'est copyright xD :panolol:
    0
  • djamblade
    En meme temps ils delocaliseront leurs serveurs en Uzbekistan et la question sera réglé!!!

    ;-)
    0