Black Friday : Apple seul en course

En début de semaine avait lieux le Cyber Monday, transposition franco-française du fameux Black Friday américain, journée de soldes précédant Thanksgiving. Le Black Friday tente pourtant une incartade en France, pour la deuxième année consécutive, par l’intermédiaire d’Apple qui fait une fois de plus cavalier seul dans l’hexagone.

Un Black Friday au goût de pomme

Le Black Friday est une tradition américaine qui consiste, durant le dernier vendredi du mois de novembre, à appliquer une promotion sur une grande partie de ses produits. L’année dernière, Apple avait déjà tenté d’introduire cette tradition en France, en appliquant durant une journée des réductions plus ou moins conséquentes sur ses produits. Si l’opération s’était montrée intéressante, la marque à la Pomme était la seule à la proposer, déjà bien timidement puisque la mention "Black Friday" n'apparaissait nulle part.

Cette année encore, Apple semble donc bien être seul sur ce créneau en France, même si une nouvelle fois, aucune mention au "Black Friday" n'est pas clairement présente. Plusieurs raisons peuvent expliquer cela, la première étant certainement que ce fameux Black Friday précède la fête de Thanksgiving aux États-Unis, période de l’année où les américains ont pour coutume de s’offrir des cadeaux. Autre explication : le Cyber Monday, qui est justement une tentative de transposition française de cette tradition américaine. Toujours est-il qu’Apple procède comme il l’entend, et propose donc aujourd’hui des réductions sur la plupart de ses produits pour le plus grand plaisir de ses fans. La marque propose ainsi des remises allant de 41 à 81 euros sur les iMac, près de 100 euros sur les MacBook ou encore 21 euros sur les iPod. Notez toutefois la petite particularité made in Apple : au lieu de proposer un pourcentage, comme c’est généralement le cas pour procéder à un rabais, Apple préfère appliquer une baisse fixe à tous les mêmes produits d’une catégorie, quel que soit le prix de base...