Les BlackBerry victimes du succès

Une référence en terme de mail mobile Le service utilisé par les BlackBerry, ces téléphones si prisés par les entreprises et les cadres, a été indisponible pendant plusieurs heures aux États-Unis. Aucun e-mail n’a pu partir ou arriver entre 17 heures et 4 heures du matin, mais les appels vocaux étaient encore possibles.

Le problème des BlackBerry, c’est que le mode Push (qui envoie directement les e-mails dans l’appareil, à la manière des SMS) est dépendant des serveurs de RIM. De plus, une fois les serveurs remis en fonction, la société a reçu un afflux massif de messages, qui ont été envoyés durant le black-out.

Heureusement, la France n’a pas été touchée, car les BlackBerry ne sont pas encore aussi populaires qu’en Amérique du Nord. Notons que nous avons testé le BlackBerry 8100 "Pearl" récemment.