BlackBerry attaque Nokia en justice (et ce n'est pas une actu de 2006)

Le fabricant de smartphones canadien BlackBerry a déposé mardi une plainte de 96 pages auprès du tribunal fédéral de Wilmington, aux États-Unis. BlackBerry accuse Nokia d’avoir violé onze de ses brevets relatifs à la technologie LTE et UMTS/UTRAN.

Usage illégal des techniques conçues par BlackBerry

L’entreprise canadienne est formelle : Nokia a utilisé sur sa station de base Flexi Multiradio – un équipement capable de gérer en même temps des réseaux 2G, 3G et LTE – les techniques développées par BlackBerry. De plus, le logiciel de gestion Liquid Radio utiliserait aussi illégalement les brevets de BlackBerry.

Par ailleurs, BlackBerry insiste sur le fait que Nokia a vendu ces produits à des compagnies comme T-Mobile sans avoir reçu une licence de sa part.

>>> Lire aussi Google contraint par la justice américaine à lui transmettre les emails stockés à l’étranger

Certains de ces brevets proviennent de Nortel Networks qui a été rachetée en 2011 par le consortium Rockstar. Ce dernier regroupait notamment Apple, Microsoft et BlackBerry, dont les ventes de smartphones s'effondrent actuellement.

Selon le site arstechnica.com, l’entreprise canadienne chercherait à tirer parti de ses brevets, encore une dernière fois, avant de se retirer du marché, car cette nouvelle plainte intervient à quelques semaines d’intervalle de deux autres, adressées contre Avaya et BLU Products.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire