La plateforme Blogger bloquée en Argentine

Les fournisseurs d’accès argentins, alors qu’ils ne voulaient bloquer que quelques sites dans leur pays, ont finalement interdit l’accès à une énorme partie des blogs de la toile.

La Commission Nationale des communications en Argentine avait en effet demandé à ces différents fournisseurs d’accès de bloquer deux noms de domaine jugés sensibles, à savoir « leakymails.com » et « leakymail.blogspot.com ». Le problème, c’est qu’au lieu de bloquer directement le nom de domaine, ils ont choisi une solution beaucoup plus radicale qui consiste à bloquer l’adresse IP rattachée aux noms de domaine concernés. Les sites en question utilisant la plateforme Blogger de Google, c’est alors la totalité des blogs hébergés sur cette plateforme qui se retrouvent bloqués en Argentine par la même occasion.

Ce sont près d’un million de blogs qui auraient été ainsi bloqués sans raison, comme le déplore l’Electronic Frontier Foundation, pour qui « les fournisseurs d’accès utilisent un bazooka pour tuer une mouche ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • aviat17
    Boulette ou pas???
    Si la décision est voulue, c'est n'importe quoi.
    0
  • darko555
    les differents gouvernement veulent tous sensurer des infos et des sites en toutes discretion. autant pour des sites pedophiles et autres (ceux dont nos politiques nous parlent toutes les deux minutes quand il faut faire passer des loies, et dont ils ne s'occupe plus par la suite) ca semble justifier mais pour des sites d'infos qui de toutes maniere sont sur le net avec d'autre maniere de contourner le blocage c'est abusif.
    enfin la c'est loupé pour la discretion...
    a savoir si l'operateur avait prevu ce probleme (voulu par ras le bol de demande liberticide)
    ou si c'est une erreur.
    0