Europe : un botnet à 36 millions d’euros

La découverte d’un botnet (un réseau d’ordinateurs infectés) comprenant de nombreux ordinateurs, appareils Android et Blackberry a permis de dévoiler le vol de près d’environ 36 millions d’euros dans près de 30 000 comptes bancaires européens.


C’est un véritable hold-up à l’échelle européenne. Le document publié récemment par la société spécialisée en sécurité Check Point affirme que le réseau d’ordinateurs zombies Eurograbber a utilisé le cheval de Troie Zeus, connu des spécialistes pour être capable d’enregistrer la moindre frappe au clavier. Il a ainsi infecté un grand nombre d’ordinateurs, qui s’attaquaient ensuite à leur appareil mobile, pour peu que ces derniers soient des Blackberry ou Android. Cela permet notamment de contourner les systèmes de sécurité bancaires par SMS.


Avec ces informations volées, le botnet s’octroyait ainsi des virements frauduleux allant de 500 euros à 250 000 euros, pour en arriver à la somme astronomique de près de 36 millions volés sur près de 30 000 comptes. L’attaque serait partie d’Italie, selon le document, avant de rapidement se répandre vers l’Allemagne, les Pays-Bas et l’Espagne. 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire