Free renvoie Bouygues dans les cordes

Free répond à Bouygues via une interview de Maxime Lombardini sur BFM Business. Selon Martin Bouygues, Free Mobile participerait grandement aux problèmes liés au secteur de la téléphonie mobile.

Critiqué sur ses investissements dans le mobile, le quatrième opérateur répond par l’attaque : « Dans le fixe, que fait Bouygues ? Ils n’ont pas mis un euro dans la fibre optique. Nous, on a mis 700 millions. Ils font quoi ? Ils s’installent sur le réseau de Numéricable. Dans l’ADSL, on a dégroupé 4500 répartiteurs. C’est des investissements ! On a investi dans l’ADSL trois milliards sur les dix dernières années. Bouygues, il fait quoi ? Il va s’installer sur le réseau de SFR. Ils ont fait 600 répartiteurs et puis après, ils utilisent celui de SFR. »

Un verbe acerbe que Maxime Lombardini justifie par sa connaissance de la maison Bouygues. « C’est un groupe que je connais bien, j’y ai travaillé quinze ans », ajoute-t-il donc, « Il y a toujours deux discours : « Je suis ultralibéral quand ça m’arrange, et je suis quasi marxiste quand ça m’arrange, parce qu’il y a un concurrent. »

Comme le rapportent nos confrères de 01net, le directeur général d'Iliad s’est ensuite penché sur la question de l’itinérance en expliquant qu’ils y étaient contraints et que leur coûte beaucoup :1 milliard d’euros à Orange étalé sur trois ans.

Et d’achever par la décote du prix du forfait tout compris « de 180€ par mois quand la quatrième licence a été annoncée, ils ont baissé à 80 €. Trois mois avant qu’on n’arrive, ils ont baissé à 24 €. On a baissé à 19 €, ils se sont alignés. » Si les trois autres opérateurs ont souffert de cette guerre des prix en devant rogner vigoureusement leurs marges, ils ont aussi récupéré de nouveaux abonnés avec les forfaits anti-Free, le marché ayant gagné 2 millions d’abonnés.

Pour achever sur une note monétaire, Maxime Lombardini déclare que « les trois opérateurs ont distribué 5,5 milliards d’euros de dividendes. Ça vous donne l’impression d’entreprises en difficultés ? Nous, on a distribué 21 millions ». Depuis l’arrivée de Free Mobile en février dernier, Orange et SFR se sont fait une raison, Bouygues reste le seul à agresser le petit nouveau.

Martin Bouygues dénonce Free Mobile auprès des députés

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • bingoooo@guest
    De toute façon Bouygues ne fait rien pour garder ses clients et c'est tant mieux pour free.
    0
  • plouxoff@guest
    Il y a une faute d'orthographe dans le titre de votre article.
    0
  • kleuck
    Dans le corps aussi...
    0