Surprise ! Les bracelets d’activité n’aideraient pas vraiment la perte de poids



Une étude publiée dans JAMA, le journal de l’association de la médecine américaine a créé la surprise. L’étude remet en cause l’efficacité des traqueurs d’activité dans la perte de poids chez les utilisateurs. Les résultats ont notamment démontré que les bracelets d’activité ne feraient pas perdre autant de poids que prévu. Pire, les personnes portant un traqueur d’activité auraient tendance à perdre moins de poids que les personnes n’en utilisant pas

Dans cette étude, 471 personnes en surpoids ont été étudiées en tant que volontaires. Ces personnes devaient suivre un programme de six mois afin de perdre du poids associant aussi bien un régime alimentaire que des exercices physiques et du sport. Ces 471 personnes ont été séparées en deux groupes différents. Le premier groupe devait porter un traqueur d’activité tandis que l’autre groupe devait renseigner son activité manuellement en ligne.

Les utilisateurs de bracelets d'activité auraient tendance à perdre moins de poids 

Dix-huit mois après le début de l’étude, les mensurations et le poids de chaque volontaire ont été recensés. Dans leur grande majorité les participants à l'étude ont perdu du poids. Néanmoins, une différence entre les deux groupes a surpris les médecins en charge de l’étude. En effet, il s’avère que les personnes n’ayant pas porté de traqueur d’activité avaient en moyenne perdu 6,5 kilos contre seulement 4 kilos en moyenne chez les personnes ayant porté un traqueur d’activité

Les chercheurs ont déclaré ne pas être en mesure d'expliquer les causes de cette différence, auprès de sujets ayant à priori la même motivation. C'est d'ailleurs l'objectif qu'ils se sont fixés pour la suite de cette étude : comprendre pourquoi le port du traqueur d'activité n'a pas eu plus d'impact dans la perte de poids. 

>>>> Lire aussi : Bracelets connectés : comment choisir? Lequel acheter? 


 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire