AT&T veut régler ses problèmes de brevets logiciels

Infos-du-Net.comVous êtes certainement très nombreux à utiliser des vidéos au format MPEG-4 quotidiennement.
Ce format a par exemple été largement popularisé par le choix de Sony d’en faire le principal format vidéo de sa PSP ainsi que son support d’Apple, qui l’a introduit dans sa nouvelle génération d’iPod.
Ce format se voit donc de plus en plus utilisé et devient au fur et à mesure aussi populaire que le célèbre DivX, mais dans une autre mesure, ce dernier ne parvenant pas à se débarrasser de l’image de pirate qui lui colle à la peau.
Seulement, saviez-vous qu’aux États-Unis, la société AT&T détient de nombreux brevets logiciels relatifs à ce format de compression vidéo ?
Et c’est justement pour cette raison que l’entreprise menace de s’en prendre à d’autres grands noms comme Apple, Cyberlink, DivX, InterVideo ou encore Sonic Solution pour avoir enfreint de nombreux brevets en utilisant la technologie MPEG-4 dans leurs produits...

“Chacune de ces entreprises a été avertie qu’elles offrent des produits enfreignant des brevets, qu’AT&T peut apporter des preuves de ces infractions, et qu’AT&T offre une licence sous des conditions raisonnables et non discriminatoires”, affirmait AT&T au mois de décembre dernier.
“Si votre entreprise acquiert un produit ou un logiciel supportant le MPEG-4 de n’importe laquelle de ces entreprises, ou de n’importe quelle autre entreprise ne disposant pas d’une licence, vous êtes responsable et devez alors obtenir une licence auprès d’AT&T ou vous courez le risque de distribuer un produit enfreignant un brevet logiciel”.
En d’autres termes, nous serions nombreux, chaque jour, à enfreindre un brevet logiciel américain sur notre iPod Video ou notre PSP.
D’autant que les entreprises citées ont affirmé ignorer complètement l’existence d’un brevet détenu par AT&T à propos du MPEG-4.
Peut-être qu’un petit peu de communication serait la bienvenue...

Source : Afterdawn
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • msk62
    maintenant on est pirate de n'importe quoi...
    je me demande de quoi on va etre accusé d'illégalité demain
    0
  • noldarn
    Ce n'est que le début du casse-tête causé par les brevets logiciels ...
    Bientôt pour sortir un logiciel il faudra verser des royalties à 250 sociétés différentes car on utilisera 250 composants brevetés !
    0
  • Anonyme
    mdr , ca par en coui*** de partout !
    0