Microsoft se voit refuser un brevet sur les services payants

L’idée émise récemment par Microsoft de lancer un système de paiement pour l’accès à certains services n’a pas manqué de faire réagir (voir Payer pour utiliser son PC). Mais alors que l’éditeur voulait poser un brevet sur son idée de système de micro-paiement, voilà que celui-ci lui a été refusé par l’United States Patent and Trademark Office.

Un brevet pas assez clair



Microsoft vient de voir un de ses brevets refusé par l’United States Patent and Trademark Office. Si ce genre de chose est habituellement monnaie courante et ne mérite pas débat, le brevet refusé a déjà fait beaucoup parler de lui ces derniers temps, puisqu’il s’agit d’un système de micro-paiement, applicable pour des services à la demande. Ce système devait être applicable à un ordinateur bon marché, vendu avec le strict minimum, et proposant ainsi d’acheter à la demande les services et matériels dont il souhaite disposer. Le but, selon Microsoft, est ainsi de proposer aux utilisateurs une machine qui convient mieux à leurs besoins, et équipée comme ils le souhaitent, de la même manière que ce que certains revendeurs proposent depuis des années.

L’USPTO a donc répondu à Microsoft que son brevet manque de clarté pour être accepté en l’état. Tout n’est donc pas perdu pour Microsoft, qui pourrait parfaitement préparer une version révisée de son brevet et le soumettre à nouveau à validation. Le “pay-as-you-go”, comme l’appelle Microsoft, n’est donc pas encore mort et enterré.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    yes ! tant mieux
    0
  • Anonyme
    Enfin une bonne nouvelle pour les gamers...
    0
  • kelsett
    LysNdREnfin une bonne nouvelle pour les gamers...

    ?! Va falloir payer une fortune oui
    0