Microsoft et Nintendo violeraient des brevets

Il y a peu, Sony perdait en appel son procès contre Immersion à propos des vibrations des manettes de la PlayStation violant les brevets de cette entreprise. Cette fois-ci, le voici écarté d’une nouvelle affaire de brevet concernant les manettes, mais ce sont cette fois Nintendo et Microsoft qui auront des comptes à rendre à une firme texane nommée Anascape...

Pourquoi Sony ne fait pas partie de la liste des accusés ? Personne ne le sait vraiment, toujours est-il que la firme Anascape accuse Microsoft et Nintendo de violer une bonne douzaine de ses brevets entre 1999 et 2005. Cette fois-ci, l’entreprise ne demande pas le retrait des manettes concernées du marché, simplement une compensation financière sur les profits engendrés grâce à ces mêmes manettes. Les deux entreprises concernées ne se sont pas pas encore prononcées à ce sujet.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire