Violations de brevets : British Telecom attaque Google

Android une nouvelle fois attaquéAndroid une nouvelle fois attaquéGoogle doit essuyer une nouvelle plainte contre ses services pour violation de brevet. Cette fois-ci elle n’émane pas d’Apple, mais de l’opérateur British Telecom.

Le principal opérateur télécom britannique porte plainte contre plusieurs services de Google : Android Market, Maps, Search, Google+ et Offers. Selon British Telecom, ils violent six de ses brevets : informations de navigation, système de prestation de service ou encore sur les appareils de télécommunications. Google rejette ces accusations : « Nous pensons que ces accusations sont sans fondement et nous nous défendrons vigoureusement contre elles », déclare un porte-parole de la société.

Si Android s’est déjà attiré les foudres d’Apple dans plusieurs pays, ce sont toutefois les constructeurs de téléphones qui étaient visés (notamment Samsung et HTC) et non pas Google directement. C’est donc une première pour British Telecom qui n’hésite pas à attaquer frontalement la société américaine. L’enjeu reste toujours le même : si Google est reconnu coupable et doit payer des licences pour les brevets qu’il utilise abusivement, il pourrait être contraint à ne plus pouvoir distribuer son système d’exploitation gratuitement.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • shooby
    Cela devient d'un ridicule incroyable ... même si au moins BT a l'avantage de s'en prendre diretceme,nt à google, contrairement à Apple
    0
  • aiaiki
    Ben oui entre un jouet et une tablette c'est pas le meme domaine, du coup les brevets ....
    0