Le coût réel des ''bugs''

Selon une étude récente effectuée sur près de 1.000 organismes en Europe (en Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne, France, Italie et Suisse) et ce pendant 4 semaines en moyenne, les coût engendrés en terme d'heures de travail perdues suite à une défaillance système, s'élèveraient à près de 1,8 milliards d'euros rien que pour la France.

En effet, les diverses défaillances des ordinateurs (en particulier dans les administrations pour 12,11%), les pertes de temps dues à des redemarrage...bloqueraient les employés pendant 6h/an et par employé, ce qui correspondrai à 2,4 milliards d'heures de travail perdues (mais payé) à l'echelle européenne !

Cette étude ne précise pas si elle prend en compte les couts en terme de service informatique, de rachat de matériel ou de perte de documents (probablement que non) mais quoiqu'il en soit, les montants ainsi perdus restent colossaux.

Source : Reuters
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • neothone
    Il faut bien que les techniciens aient du travail... :)
    0
  • bibishoot
    Moi je dis, rien ne remplacera la bonne vielle machine à écrire !!!!
    0
  • sylvain2
    Citation:
    "Cela équivaut à trois pannes par utilisateur et par mois ou encore à près de six heures de temps perdu par an et par personne"


    ça me paraît peu, 3 pannes par mois... tout dépend bien sûr de ce qu'on fait de son poste, si c'est juste ouvrir Word sans jamais ouvrir de mail ou aller sur le net, ok je comprends...
    mais quand je regarde l'ensemble des postes de mon service, en terme de maintenance & supervision on doit être largement au-delà.... sans compter les serveurs
    0