Serveurs Bull : record de cryptographie

Une équipe de chercheurs français issue de la Direction Générale de l'Armement (DGA) en collaboration avec l'Université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines est parvenu, en 13 jours, à pulvériser un record dans le calcul de logarithmes secrets afin de trouver des clés de chiffrement utilisées dans l'algorithme de Diffie-Hellman. Pour ce faire, l'équipe a utilisé 16 serveurs NovaScale de Bull, équipés chacun de 4 processeurs Itanium 2.

Ce cluster a été déployé afin de promouvoir l'utilisation de la simulation numérique et de l'informatique à haute performance pour favoriser la coopération scientifique. Le projet, "TER@TEC", fait partie du pôle de compétitivité SYSTEMA@TIC.