La caméra de nos smartphones pourra un jour analyser la composition d’un objet

D’ici peu, les smartphones pourront analyser la composition chimique d’un objet. En attendant que le tricordeur de Star Trek devienne réalité, les chercheurs de l’université de Tel Aviv ont conçu une alternative innovante. Il s’agit d’une caméra capable de transformer un terminal en capteur hyperspectral.

Le procédé se base sur l’imagerie hyper spectrale afin d’identifier les empreintes électromagnétiques propres à chaque objet. Baptisée « Unispectral », la technologie est composée d’une lentille optique compacte qui va de paire avec un logiciel de traitement d’image. Une fois monté sur le capteur photo d’un smartphone, cette lentille fonctionne comme un filtre qui élargit le spectre des couleurs. Le logiciel, quant à lui, sert de bibliothèque de fusion d’images et gère une base de données de signatures hyperspectrales. Les données récoltées de l’image sont alors transmises à un processeur qui se charge de les analyser. Il devient ainsi possible d’évaluer le contenu d’une boisson ou la composition chimique d’un objet juste en le prenant en photo.

La technologie a été développée par Ramot, la firme de transfert de technologie de l’université de Tel Aviv. Un prototype fonctionnel du système est en cours de développement et il est attendu pour juin. Les applications incluent l’électronique grand public, l’industrie automobile ou encore la sécurité intérieure.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire