Après la voiture, voilà le camion autonome

Si les voitures autonomes font beaucoup parler d’elles et imaginent un futur sans conducteur, les poids lourds sont également concernés par cette technologie. Preuve en est avec le Freightliner Inspiration Truck, le premier camion à parcourir légalement les routes du Nevada sans que son conducteur ne tienne le volant. Ce dernier sera surtout occupé à suivre les différents moniteurs qui analysent en permanence le bon fonctionnement des systèmes.

Bien entendu, en cas de mauvais fonctionnement, il pourra reprendre la main à tout moment sur le véhicule. Son dispositif d’automatisation est appelé « Highway Pilot » et veut surtout assister les conducteurs pendant les longs trajets. Le camion est en mesure de reconnaitre les différents signaux routiers, qu’il s’agisse des lignes au sol, des panneaux ou encore des feux de signalisations.

D’abord les États-Unis, puis l’Europe

Le groupe allemand Daimler, propriétaire de la marque américaine Freightliner, mais également de Mercedes, est le premier à obtenir une autorisation de circulation sur route ouverte pour un poids lourd. L’Inspiration Truck aura tout de même réalisé 10 000 miles (16 000 km) de tests sur route privée avant de s’aventurer sur les routes publiques

Cette expérimentation devrait permettre au groupe de proposer à la commercialisation son premier camion autonome aux alentours de 2025. Ce projet n’est d’ailleurs pas réservé aux États-Unis, puisque la marque compte bien également voir les routes européennes se remplir de poids lourds autonomes sous la marque Mercedes.

Lire : Pour ou contre la voiture connectée : 10 arguments pour se faire une idée

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire